A méditer...

Le Lâcher-prise

 

Lâcher-prise, ce n’est pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l’on ne peut agir
à la place de quelqu’un d’autre

Lâcher-prise, ce n’est pas couper les liens, mais prendre conscience que l’on ne peut contrôler autrui

Lâcher-prise, ce n’est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement

Lâcher-prise, c’est reconnaître son impuissance, c’est-à-dire que le résultat final n’est pas entre nos mains

Lâcher-prise, ce n’est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même

Lâcher-prise, ce n’est pas assister, mais encourager

Lâcher-prise, ce n’est pas juger, mais accorder à autrui le droit d’être humain

Lâcher-prise, ce n’est pas s’occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin

Lâcher-prise, ce n’est pas materner les autres, mais leur permettre d’affronter la réalité

Lâcher-prise, ce n’est pas rejeter, c’est au contraire accepter

Lâcher-prise, ce n’est pas harceler, sermonner ou gronder, mais tenter de déceler ses propres faiblesses
et s’en défaire

Lâcher-prise, ce n’est pas adapter les choses à ses propres désirs mais prendre chaque jour
comme il vient et l’apprécier

Lâcher-prise, ce n’est pas critiquer ou corriger autrui, mais s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir

Lâcher-prise, ce n’est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l’avenir

Source inconnue

Les 4 accords toltèques

 

Que votre parole soit impeccable

Parlez avec intégrité. Ne dites que ce que vous pensez vraiment. Evitez d’utiliser la parole pour vous exprimer contre vous-même ou pour médire autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour

Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur propre rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actes d’autrui, vous n’êtes plus la victime de souffrances inutiles

Ne faites pas de supposition

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment. Communiquez aussi clairement que possible avec les autres, afin d’éviter les malentendus, la tristesse et les drames. Avec ce seul accord, vous pouvez complètement transformer votre vie

Faites toujours de votre mieux

Votre “mieux” change à chaque instant; il n’est pas le même selon que vous êtes en bonne santé ou malade. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez ainsi de vous juger ultérieurement, de vous maltraiter et d’avoir des regrets

 

Tiré de “Les Quatre Accords Toltèques” de Don Miguel Ruiz, éd. Jouvence,
suivi de “La Maîtrise de l’Amour et de “Pratique de la Voie Toltèque”